Retraites d’écriture

Comme promis, nous vous préparons des retraites d’écriture en Bourgogne, et ce dès ce printemps 2018. Mais qu’est-ce qu’une retraite d’écriture ?

Principes de nos retraites d’écriture

L’objectif de nos retraite d’écriture est d’offrir aux personnes désirant s’adonner à un projet d’écriture les meilleures conditions à la réalisation de ce projet. Cela se traduit en particulier par :
– un temps et un lieu dédiés au travail personnel ;
– des temps de partage avec d’autres écrivants ;
– une atmosphère propice au travail, à l’émulation et à la création ;
– un accompagnement par une personne compétente et bienveillante : l’éditrice de notre magazine.

Pour les personnes habitant à proximité du lieu de la retraite ou ayant une autre solution d’hébergement, il est possible de participer uniquement aux rencontres quotidiennes.

Quand ?

 28 avril – 1er mai 2018 : terminé
23 juillet – 28 juillet 2018: à venir
13 août – 18 août 2018 : à venir

 

Déroulement des retraites

 

Durant la journée, les retraitistes sont libres de leur occupation. Ils peuvent travailler dans leur chambre, mais aussi lire ou discuter dans les parties communes, ou encore découvrir la région à leur convenance. Ils peuvent également solliciter l’aide de l’intervenante.

De 18h à 19h30 (maximum 20h) : les retraitistes se réunissent dans le salon. L’intervenante anime la réunion et distribue la parole. Un membre du groupe présente une partie de son travail et expose les interrogations ou les problèmes d’écriture rencontrés. Ces questions sont alors discutées par le groupe, de manière bienveillante, pour offrir des pistes de travail et d’encouragement au membre qui a présenté son travail.

Le processus est répété au sujet du travail d’un deuxième membre du groupe, voire d’un troisième membre. L’objectif de ces rencontres est que chacun, au cours de la retraite, ait l’occasion d’exposer son travail aux regards extérieurs, d’exercer son esprit critique en toute bienveillance et de profiter de l’émulation créative générée par le groupe.

À l’issue du rassemblement, les membres se donnent un objectif de travail pour la journée suivante et sont libres de leur soirée.

L’intervenante

L’intervenante qui sera présente sur place pour accompagner les retraitistes et qui animera les rencontres est Elsa Jousseau. Ancienne élève de khâgne et diplômée en 2016 du master de Lettres – métiers de l’écriture et de la création littéraire – de l’Université de Cergy-Pontoise, elle est la fondatrice et l’éditrice du projet LeBruitQuiCourt. Elle a en outre participé pendant deux ans au Writers’ Lab animé par l’écrivain N. Quentin Woolf dans l’Est de Londres. C’est au sein de ce groupe d’écriture qu’elle a appris à aiguiser son esprit critique dans une perspective bienveillante et constructive.

Repas

Les repas sont à la discrétion des retraitistes hébergés. Ils peuvent ainsi prévoir leurs repas ensemble ou individuellement. Une cuisine équipée est mise à leur disposition. Les retraitistes peuvent également prendre leurs repas à l’extérieur et profiter de l’offre de restauration locale.

Les retraitistes non véhiculés pourront bien sûr confier leur liste de course aux membres de l’association ou être accompagnés pour leurs emplettes !

Accès

La maison où se déroule la retraite est située sur la commune de Saint-Gengoux-de-Scissé (71).

En train

Gares de Mâcon Loché TGV (1h35 de Paris, 35 minutes de Lyon), Mâcon ville ou Tournus.

En voiture – en covoiturage

Autoroute A6, sorties Mâcon Nord ou Tournus

Autoroute A40, sortie 1 Mâcon Centre

Possibilité de venir chercher les retraitistes à la gare ou au lieu d’arrivée de covoiturage (merci de prévenir à l’avance).

Pour vous inscrire, c’est par .

Pour toute question ou suggestion, contactez-nous ici.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez